Divorce sufrance

26 novembre, 2009

Je cherche la loi

Classé dans : Non classé — jose58 @ 13:00

divorce egale sufrances et privations

Lettre explication ?

Sa seule faute partir très loin atrrée a l’idée qu’il puise a nouveau tenter de l’étrangler.

Pendant la demande de divorce, une tentative d’étranglement en présence de ses enfants âges a l’époque de 5 et 3 ans, et classée San suite. Et avoir perdu son travail.

Une juge des affaires familiales m’a convoquée à la demande de l’ex-mari

De ma fille divorcée se plaignant de non présentation d’enfants.

Ma fille n’habite pas en France.

Elle et partie dans un pays très loin avec l’autorisation qu’il convient dans pareil cas tant par la JAF que par le père des enfants.

De cette convocation la juge a suspendu la pension alimentaire que ma fille avait obtenue pour ses deux enfants lors de la procédure de divorce.
Son ex se plaignait de non présentation d’enfants et pas connaitre leur adresse.
Alors que cet lui qu’il cachait son adresse et son n° de tel.
a chaque fois que ma fille a changée d’adresse elle a averti le juge
les lettres que ses enfants lui envoyée revenaient avec la mention inconnu a l’adresse indiquée.
Ayant cherchée un huissier pour recouvrir des impayées des augmentations dus a l’indice des prix qu’il n’avait jamais payée depuis le commencement
Jai réussi à savoir ou il habitait mais ça âpres deux ans et demie.

J’ai cherchée également un article de loi ou ont lit

(Il n’y a pas de lien juridique entre l’exercice du droit de visite et d’hébergement et le paiement de la pension alimentaire. Le fait que la pension ne soit pas payée n’est pas une excuse pour refuser de remettre l’enfant pour l’exercice du droit de visite.
( et réciproquement, le fait que ce droit soit bafoué ne justifie pas la cessation du versement de la pension alimentaire.)

Ma fille na été convoquée a cette audience ni présente ni représentée ni signifiée.
La loi dit un jugement que n’a pas eté signifie devient nulo pas dans ce cas ma fille a perdu la pension pour ses enfants.

jai contactée plusieurs avocats au tribunal les jour de permanences gratuites tous il mon repetée la meme chose votre fille n’abitant pas ici elle doit etre jugée la ou elle habite avec ses enfant ont la depoulle de tous ses droits ça a pas etée son cas.

La aussi a www.Legifrance.gouv.fr famille dans le nouveau code de procédure civile section VI Article14. La contradiction je copie

(nulle partie ne peu être jugée sans avoir été entendu appelée présente ou représentée ce que ici encore cet pas son cas. Ont ne la pas avertie de ce jugement.

?Loi ou tu tes cachée ?
je vais continuer mon recit

Ma fille est sans travail et ne dispose d’aucun revenu.

Son ex gagne très bien sa vie.

Ma fille a contactée une avocate pour résoudre ce problème

Mais trois ans se son passée malgré plein de relances même ayant avertie le bâtonnier

Quand elle a introduit la requête ma fille na pas continuée car elle n’avait plus confiance en elle

Et déçu de cette situation elle a arrête la procédure.

Conseillée par un ami elle a relancée la procédure cherchant un autre avocat

Que se occupée de introduire une requête dans les plus brèves délais.

Et a déposé une requête auprès du juge aux affaires familiales et malgré que

Dans son premier jugement la juge signalée ces termes :

Suspendons le paiement de la contribution alimentaire mise à la charge de Monsieur pour ses enfants, paiement qui sera repris l’orque Mr pourra de nouveau communiquer avec ses enfant est avoir de ses nouvelles directes même a minima.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Fred, Audrey et leur enfant |
maguyb |
Le Temps Retrouvé |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blog de la Famille Portugal
| lesleu
| Mon Poussin